Liens d'accessibilité

Deux ministères libyens toujours encerclés par des anti-kadhafistes


En Lybie, des hommes armés encerclent depuis plusieurs jours le ministère de la Justice et des Affaires étrangères.

Les miliciens ont positionné des camions équipés de canons anti-aériens, obstruant une partie des routes qui mènent aux édifices.

Les manifestants, membres de la Coordination des partisans de l'exclusion politique des anciens collaborateurs de Kadhafi, réclament des réformes au parlement. Ces dernières interdiraient aux cadres ayant servi sous Mouammar Kadhafi d’exercer de nouvelles fonctions.

Mais certains activistes libyens accusent les milices, qui comptent parmi leurs leaders l'ancien rebelle Ibrahim Al-Mesalaty, d'essayer d'intimider le gouvernement et d’empêcher le Premier ministre Ali Zidan de remplir sa promesse de rétablir l'autorité centrale du gouvernement.

La loi sur l'exclusion politique des anciens partisans de Kadhafi, débattue à plusieurs reprises au Congrès général national (CGN), la plus haute autorité politique de Libye, provoque une vive controverse au sein de la classe politique libyenne.
XS
SM
MD
LG