Liens d'accessibilité

2014 aura été l’année la plus chaude depuis 1880, selon l’ONU


Un véhicule emporté par des crues dans le Sud de la région de Ouarzazate au Maroc le 22 novembre 2014.

Un véhicule emporté par des crues dans le Sud de la région de Ouarzazate au Maroc le 22 novembre 2014.

Ce qui a contribué à de graves inondations dans de nombreux pays

L’année 2014 aura battu les records de températures enregistrées depuis près de deux siècles.

Le constat a été rendu public mercredi à Genève et Lima en marge des négociations internationales sur le changement climatique ont repris lundi pour deux semaines.

Dans son évaluation provisoire de l'année 2014 publiée mercredi à Genève et Lima, l'Organisation météorologique mondiale (OMM), organisme des Nations Unies, a constaté que les températures relevées entre janvier et octobre sur les continents et les océans pourraient faire de 2014 l'année la plus chaude depuis 1880.

L’OMM prévient que si les mois de novembre et de décembre maintiennent la même tendance, alors 2014 sera probablement la plus chaude jamais enregistrée, devant 2010, 2005 et 1998.

Sur les dix premiers mois de l'année, la température moyenne de la Terre a été supérieure de 0,57°C à la moyenne de 14°C de la période 1961-1990.

Le record possible de la température moyenne à la surface du globe "est largement dû aux températures record à la surface des océans, qui vont très probablement rester supérieures à la normale jusqu'à la fin de l'année", ajoute l'OMM.

"Des températures élevées à la surface des océans, combinées à d'autres facteurs, ont contribué à des pluies et des inondations exceptionnelles dans plusieurs pays et à des sécheresses extrêmes dans d'autres", affirme l'agence onusienne.

XS
SM
MD
LG