Liens d'accessibilité

Deux journalistes tunisiens exécutés par la branche libyenne de l’Etat Islamiste


Une femme musulmane libère une colombe comme symbole de la paix lors d'un rassemblement contre le groupe Etat islamique à Jakarta, en Indonésie, le 5 septembre 2014.

Une femme musulmane libère une colombe comme symbole de la paix lors d'un rassemblement contre le groupe Etat islamique à Jakarta, en Indonésie, le 5 septembre 2014.

La branche libyenne de l'organisation Etat islamique (EI) a affirmé jeudi avoir exécuté deux journalistes tunisiens portés disparus en Libye depuis le 8 septembre

Dans un communiqué comportant des images de Sofiène Chourabi et Nadhir Ktari, publié sur des forums jihadistes, le groupe affirme avoir "appliqué la loi d'Allah" à leur encontre.

L'authenticité des images n'a pas pu être vérifiée de source indépendante et les autorités tunisiennes n'étaient pas joignables dans l'immédiat.

XS
SM
MD
LG