Liens d'accessibilité

RDC : deux humanitaires pris en otage pendant 48 heures


Un garde forestier à Virunga

Un garde forestier à Virunga

Deux employés congolais d'une organisation humanitaire internationale ont été retenus en otage pendant 48 heures par des personnes non encore identifiées.

La prise d’otages s’est passée lundi dans le territoire de Rutshuru mais les forces de l'ordre ont pu libérer les deux otages congolais mercredi.

Leurs ravisseurs n’ont pas été identifiés mais exigeaient une rançon de 20.000 dollars, a révélé la directrice pour la RDC de Save the children, Heather Kerr.

"Deux agents de l'ONG Save the children kidnappés lundi" dans le Rutshuru, territoire du sud de la province du Nord-Kivu "viennent d'être libérés après des échanges de tirs entre leurs ravisseurs" et la force de police du parc national des Virunga, a indiqué la direction de cette réserve naturelle dans un communiqué.

Une source militaire estime qu’il pourrait s'agir de rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) qui n’étaient plus qu’à près de 1.400 avant l’opération de rapatriement forcé lancée il y a trois semaines par l’armée congolaise mais encore présents dans la région.

En novembre 2013, l'armée congolaise avait libéré le Rutshuru de l'occupation du Mouvement du 23 Mars (M23) lors de la défaite de cette rébellion.

(L’information traitée dans cet article provient de l’AFP).

XS
SM
MD
LG