Liens d'accessibilité

Désintégration en vol du prototype X-51A


Le prototype X-51A Waverider, chargé sur le B-52 qui l'a lancé au-dessus du Pacifique, avant qu'il ne s'abîme dans l'océan

Le prototype X-51A Waverider, chargé sur le B-52 qui l'a lancé au-dessus du Pacifique, avant qu'il ne s'abîme dans l'océan

L'armée de l'air américaine a testé cette semaine un avion hypersonique pouvant atteindre Mach 6, soit jusqu’à 7.000 km/heure, ou six fois la vitesse du son. Mais ce vol sans pilote dû être avorté prématurément au-dessus du Pacifique suite à un problème technique.

Néanmoins, cet appareil expérimental appelé « X-51A Waverider », incarne l’espoir d’un exploit fabuleux : relier Londres à New York en une heure ne relèverait plus de la science-fiction.

Mais pour revenir sur Terre, expliquons que le X-51A a été largué par un bombardier B-52 au large de la côte de Californie. Un problème est survenu 16 secondes après la mise en marche d’un moteur, d'ordinaire utilisé sur des missiles, qui était censé propulser le X-51A à une vitesse vertigineuse.

C’est un aileron de contrôle fautif qui serait à l’origine de la perte de contrôle du véhicule. Quatre prototypes X-51A ont été construits pour l'armée de l'air américaine. On ignore quand le prochain essai aura lieu.

Pour le Pentagone, ces vols hypersoniques seraient une façon de renforcer considérablement la puissance de frappe des Etats-Unis. Mais à terme, cette technologie pourrait servir à accélérer les vols commerciaux, et permettrait d’envisager des vols intercontinentaux de moins d'une heure entre la Grande-Bretagne et la côte Est des Etats-Unis.
XS
SM
MD
LG