Liens d'accessibilité

RCA: des combats font des dizaines de morts dans l'ouest du pays


Des combattants de Séléka à Bangui (26 mars 2013)

Des combattants de Séléka à Bangui (26 mars 2013)

Ces affrontements ont opposé, dimanche, des éléments de l’ex-coalition Séléka à des partisans présumés du président déchu François Bozizé.

En Centrafrique, des dizaines de personnes ont été tuées dans l'ouest pendant et après des combats opposant des éléments de l’ex-coalition Séléka à des hommes armés présentés comme des partisans du président déchu François Bozizé, a indiqué la présidence centrafricaine.

L’attaque a eu lieu dimanche à Bossangoa, le chef-lieu de la préfecture d'Ouham, selon le porte-parole de la présidence de transition, Guy-Simplice Kodégué.

François Bozizé (Bangui, 8 janvier 2013)

François Bozizé (Bangui, 8 janvier 2013)

Des tirs ont également été entendus dans la localité de Bouca, sur la route de Bossangoa. Le Réseau des journalistes pour les droits de l'Homme (RJDH), une ONG apolitique et à but non lucratif, qui a pu contacter des gens sur place parle de tensions interreligieuses dans ce village.

Dans ces deux villages, les habitants ont dû fuir dans la brousse, où ils ne disposent d’aucune assistance humanitaire.

La VOA a joint, pour plus de précisions, un responsable du RJDH.


Par ailleurs, le chef de mission de l’ONG ACTED, que nous avons contacté lundi, a confirmé la mort de deux de leurs employés locaux.

La semaine dernière, le HCR avait annoncé le déplacement de milliers de personnes, citant huit villages incendiés lors de violences dans le nord de la République centrafricaine.
XS
SM
MD
LG