Liens d'accessibilité

Explosion meurtrière en Chine


Explosion dans un port en Chine

Explosion dans un port en Chine

Les explosions survenues mercredi soir à Tianjin ont touché l'une des zones portuaires et industrielles majeures de Chine, et devraient perturber la logistique des entreprises qui y sont implantées.

Le "nouveau district de Binhai", ébranlé par de puissantes déflagrations qui ont fait au moins 50 victimes et plus de 700 blessés, est une entité administrative grande comme deux fois Hong Kong.

En périphérie de Tianjin, grande métropole de 15 millions d'habitants à 140 km de Pékin, Binhai abrite des myriades d'usines automobiles, de sites de production manufacturière, des raffineries pétrolières et entreprises de technologie de pointe.

Mais c'est surtout une plateforme logistique majeure et l'un des plus grands ports de Chine. L'an dernier, le volume de conteneurs y ayant transité a atteint plus de 14 millions d'unités standard, d'après le site internet de Binhai.

C'est d'ailleurs dans la zone portuaire elle-même que se sont produites les violentes explosions, parties d'un entrepôt où étaient stockés des produits chimiques.

En conséquence, les opérations sur le port "sont pratiquement paralysées", rapportait jeudi le quotidien financier Zhengquan Ribao.

"L'expédition et les opérations portuaires ont été perturbées et nous travaillons avec nos clients pour réduire l'impact potentiel", a indiqué le géant minier anglo-australien BHP Billiton dans un communiqué, tout en assurant que ses équipements de chargement à Tianjin n'étaient pas touchés.

Quelque 10.000 voitures neuves, fraîchement importées et stockées dans la zone portuaire, ont en revanche été détruites par le feu, dont près de 2.750 véhicules du constructeur allemand Volkswagen, selon le quotidien local Qilu Wanbao.

Interrogé, Volkswagen a confirmé que certains de ses stocks avaient été "endommagés" et qu'il évaluait en ce moment l'ampleur des dégâts.

Par ailleurs, au moins 1.500 véhicules de Renault ont été détruits, a indiqué à l'AFP une responsable du constructeur français.Une usine détenue par une coentreprise de Toyota dans la zone n'a quant à elle pas été affectée, a déclaré à l'AFP un cadre travaillant sur le site.

De même, l'avionneur européen Airbus opère une ligne d'assemblage de l'A320 à Binhai, mais celle-ci n'a pas été directement touchée.

"Le site d'Airbus à Tianjin est situé bien au-delà du lieu des explosions. Il n'y a pas de conséquences ni pour les employés ni pour les installations", a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe.

Les opérations sur le site "se poursuivaient normalement" jeudi, mais "l'impact potentiel sur la logistique par le port de Tianjin (...) est en cours d'évaluation", reconnaissait-il.

C'est également à Binhai qu'est situé le supercalculateur Tianhe-1A, le 24e ordinateur le plus performant du monde selon un classement de référence.

Celui-ci est resté indemne et fonctionnait normalement après les explosions, mais a été éteint pour des raisons de sécurité, le bâtiment l'abritant ayant été endommagé, selon l'agence officielle Chine nouvelle.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG