Liens d'accessibilité

Des suspects arrêtés après l'attaque à Tunis


Une veillée sur le site de l'attentat contre le musée du Bardo à Tunis (AP)

Une veillée sur le site de l'attentat contre le musée du Bardo à Tunis (AP)

L'armée va être déployée dans les principales villes de Tunisie pour y renforcer la sécurité, a déclaré la présidence.

Neuf suspects ont été arrêtés dans le cadre de l'enquête sur l'attaque commise mercredi par deux assaillants au musée du Bardo à Tunis qui a fait 23 morts dont 20 touristes étrangers, indique la présidence tunisienne. Mais elle n'a fourni aucun détail supplémentaire sur ces arrestations.

Peu après la tuerie, le gouvernement avait indiqué avoir lancé des recherches pour retrouver des complices présumés des assaillants. Selon la police, les deux aggresseurs tués par les forces de l'ordre s'appelaient Yassine Laabidi et Hatem Khachnaoui.

L'armée va être déployée dans les principales villes de Tunisie pour y renforcer la sécurité, ajoute la présidence. "Après une rencontre avec les forces armées, le président a décidé que la sécurité des grandes villes sera assurée par l'armée", indique un communiqué, qui est cité par l'agence Reuters.

Interrogé sur RTL, le Premier ministre tunisien Habib Essid a confirmé que des auteurs de l'attaque, Yassine Labidi, était connu des services de sécurité. "Nous avons une saison touristique qui a déjà certains problèmes. Avec cet acte barbare, cela va encore approfondir les difficultés de certains secteurs", a-t-il dit. "Ce qui s'est passé hier à Tunis peut se passer à n'importe quel endroit du monde", a-t-il ajouté.

XS
SM
MD
LG