Liens d'accessibilité

Des soldats tchadiens tués en Centrafrique


Un anti-balaka

Un anti-balaka

En Centrafrique, la tension est vive à Bangui. Les violences ont fait dimanche plus d’une dizaine de morts dont trois militaires tchadiens.

Les accrochages ont opposé dimanche, des soldats tchadiens de la MISCA aux anti-balaka dans le quartier Combattant non loin de l’aéroport. Trois soldats tchadiens ont et tués puis en représailles ce lundi matin, les soldats tchadiens auraient abattu quatre personnes dont un militaire centrafricain, à hauteur du Camp Mpoko, base de la MISCA.

Le bilan exact n’est pas établi par la Croix rouge locale mais les combats ont ont fait plusieurs victimes parmi les civils selon Richard Mbariana, habitant du quartier Combattant.

Plusieurs familles ont dû fuir leurs maisons pour se réfugier dans les quartiers voisins ou à l’aéroport, sécurisé par les soldats français de l’opération Sangaris.

Signalons aussi que le calme est revenu à la prison centrale de Ngaragba dans le 7e arrd de Bangui. Dimanche, les soldats de la MISCA ont fait des tirs de sommation autour de la maison d’arrêt pour empêcher une mutinerie des détenus.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG