Liens d'accessibilité

Des renforts pour les défenseurs de Kobané, en Syrie


Un convoi de combattants kurdes, sur le chemin de la frontière entre la Turquie et la Syrie ( Reuters)

Un convoi de combattants kurdes, sur le chemin de la frontière entre la Turquie et la Syrie ( Reuters)

Une cinquantaine de combattants de l'Armée syrienne libre (ASL) sont arrivés mercredi à Kobané, en provenance de la Turquie.

Les combattants kurdes qui défendent la ville de Kobané dans le nord de la Syrie contre les djihadistes de l’Etat islamique (EI) ont reçu des renforts.

Une cinquantaine de combattants de l'Armée syrienne libre (ASL) sont arrivés mercredi à Kobané, en provenance de la Turquie. Après avoir passé 3 ans à tenter de renverser le régime de Bachar al-Assad, ils ont rejoint la lutte contre l’EI.

Mercredi également, un groupe de combattants kurdes irakiens a atterri dans un aéroport du sud-est de la Turquie avant de se diriger vers la frontière avec la Syrie, sous escorte des forces de sécurité turques. Par ailleurs, un convoi transportant des armes lourdes a également traversé la Turquie en direction de Kobané.

Le gouvernement turc a accepté la semaine dernière de permettre à 150 combattants kurdes irakiens de transiter par son territoire.

La Turquie hésite à déployer des troupes en Syrie, au motif que les Kurdes syriens impliqués dans la défense de Kobané sont liés au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), en lutte depuis 30 ans contre la Turquie pour promouvoir les droits culturels et politiques des Kurdes.

L’aviation américaine a mené quatre frappes aériennes dans la région de Kobané mardi, alors qu’on signalait également des frappes aériennes suivies d’explosions mercredi.

XS
SM
MD
LG