Liens d'accessibilité

Des progrès dans les négociations entre les deux Soudans


Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, négocie toujours un accord de paix avec son homologue Omar el-Béchir

Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, négocie toujours un accord de paix avec son homologue Omar el-Béchir

Les pourparlers achoppent toujours sur le sort de la région disputée d'Abyei, riche en pétrole, qui est revendiquée par les deux pays.

On signalait mardi soir des progrès dans les pourparlers entre les deux Soudans, qui se poursuivent depuis dimanche à Addis Abeba en Ethiopie. Mais comme le font remarquer certains officiels, aucun accord n’a encore été paraphé.

Le président du Soudan, Omar Hassan el-Béchir, et son homologue du Soudan du Sud, Salva Kiir, ont enfin fait des progrès sur certains points, a déclaré un porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, El-Obeid al-Morawah.

« Des obstacles persistent sur le sort d'Abyei et aussi la question des 23 km, mais cette fois-ci, on constate des progrès significatifs entre les deux négociateurs. Et on conserve l'espoir de parvenir à une issue positive », a dit M. al-Morawah.

La région disputée d'Abyei, riche en pétrole, est revendiquée par les deux pays. Les deux parties ont également discuté de création d'une zone démilitarisée le long de leur frontière commune, un projet dit « la zone de 23 km », mais qui, lui aussi, reste difficile à négocier.

Selon M. al-Morawah, si les deux Soudans parviennent à se mettre d’accord sur la question d’Abyei, les autres problèmes pourraient être résolus. « Il se peut que nous signons non pas un accord détaillé, mais un accord de principe sur l’ensemble des questions économiques, politiques et autres » a dit le porte-parole.

Les deux chefs d’Etat ont conféré à quatre reprises depuis dimanche, mais la question d’Abyei n’a été abordée que mardi soir. La date butoir pour un accord, qui avait été fixée par le Conseil de sécurité de l’Onu au 22 septembre 2012, n’a pas été respectée. Le médiateur de l’Union africaine (UA), l’ex-président sud-africain Thabo Mbeki, devrait rendre son rapport au Conseil de sécurité jeudi.
XS
SM
MD
LG