Liens d'accessibilité

Des progrès dans la visite des sites de l'arsenal chimique syrien


Des membres de l'OIAC s'entrainant avec de prendre leurs fonctions

Des membres de l'OIAC s'entrainant avec de prendre leurs fonctions

Les experts en armes chimiques chargés de débarrasser la Syrie de son arsenal sont inquiets pour leur sécurité, après l’explosion de voitures piégées et des tirs de mortier près de leur hôtel à Damas.

Néanmoins, Malik Ellahi, un haut fonctionnaire de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), a déclaré jeudi que les questions de sécurité n’ont pas jusque-là empêché les inspecteurs de faire leur travail.

Selon l'accord américano-russe, la Syrie a jusqu'au 1er novembre pour détruire ou rendre inutilisables tous les agents de production d'armes chimique, ainsi que les sites de remplissage des armes. M. Ellahi a annoncé que les équipes de l’OIAC ont visité onze sites déclarés par la Syrie comme faisant partie de son programme d'armes chimiques, et ont détruit six d’entre eux.

Les inspecteurs sont censés détruire toutes les armes chimiques de la Syrie d’ici au milieu de 2014.
XS
SM
MD
LG