Liens d'accessibilité

Des progrès dans la lutte contre l'hépatite, mais certains traitements trop coûteux


Une enfant est vaccinée contre l'hépatite (Reuters)

Une enfant est vaccinée contre l'hépatite (Reuters)

A l’ occasion de la Journée mondiale contre l’hépatite, célébrée le 28 juillet, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) se félicite des récents progrès accomplis dans la lutte contre cette maladie.

L’OMS rappelle que des millions de personnes dans le monde contractent les virus A, B, C, D et E de l’hépatite, alors que l’hépatite virale entraîne près de 1,4 million de décès chaque année.

« L’hépatite virale est une maladie assez négligée depuis plusieurs années », a déclaré le Dr Margaret Chan, directeur général de l’OMS, dans un communiqué. « Mais aujourd’hui, nous commençons à constater qu’elle suscite davantage d’intérêt et qu’un nouvel élan est en train de naître pour la combattre ».

L’OMS a noté les progrès accomplis au cours de l’année écoulée dans le traitement de l’hépatite C chronique. Des médicaments nouveaux permettent aujourd’hui de proposer un traitement sûr et simple de l’hépatite C, avec un taux de guérison supérieur à 90%, affirme l’OMS. Néanmoins, l’agence onusienne reconnait que beaucoup reste à faire pour rendre ce traitement « abordable et accessible pour les populations qui en ont le plus besoin ».

Notamment le sofosbuvir, proposé contre l'hépatite C par le groupe pharmaceutique américain Gilead Sciences, coûte près de mille dollars par pilule.

XS
SM
MD
LG