Liens d'accessibilité

Des pièces d’avions retrouvées au Mozambique appartiendraient bien au vol MH370


Un morceau d’avion trouvé au large de la côte est-africaine du Mozambique par l'Institut de l'aviation civile du Mozambique (IACM) pouvant appartenir au Boeing 777 de Malaisia Airlines assurant le vol MH370 disparu disparu le 8 mars 2014, avec 239 personnes à bord, (3 mars à Maputo), Mozambique.

Un morceau d’avion trouvé au large de la côte est-africaine du Mozambique par l'Institut de l'aviation civile du Mozambique (IACM) pouvant appartenir au Boeing 777 de Malaisia Airlines assurant le vol MH370 disparu disparu le 8 mars 2014, avec 239 personnes à bord, (3 mars à Maputo), Mozambique.

Le Bureau australien de la sécurité des transports a conclu - avec un peu plus de certitudes - que les deux pièces trouvées au Mozambique, pourraient bien appartenir au Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu le 8 mars 2014, avec 239 personnes à bord.

L’agence australienne étudie également d'autres morceaux d'épave d’avions trouvés en Afrique du Sud et à l'île Maurice pour déterminer s’ils sont liés au Boeing 777 qui assurait le vol MH370.

Les deux pièces pour lesquelles l’ATSB a tiré des conclusions, avaient été trouvées le 27 décembre 2015 et le 27 février 2016 à deux sites différents, à quelque 220 kilomètres de distance. Elles "doivent être ramenées à la Malaisie cette semaine", indique un communiqué d’ATSB.

Un autre morceau avait été récupéré en juillet sur l'île de la Réunion, à l’est de Madagascar, constituant, selon les hypothèses des experts, une preuve tangible que l'avion s’était écrasé dans l'océan Indien.

XS
SM
MD
LG