Liens d'accessibilité

Des passages très critiques d'un rapport sur la brutalité de certains interrogatoires de la CIA pourraient être publiés


La sénatrice démocrate Dianne Feinstein au Congrès, ici à Washington

La sénatrice démocrate Dianne Feinstein au Congrès, ici à Washington

La présidente de la commission, la sénatrice Dianne Feinstein, a dit jeudi que le rapport « expose la brutalité » des pratiques d'interrogatoire adoptée pendant la présidence de George W. Bush.

Ici à Washington, la commission du renseignement du Sénat a voté en faveur de la publication de passages clés d'un rapport très critique sur les techniques d'interrogation de l'Agence centrale du renseignement (CIA), pendant la guerre contre le terrorisme.

La présidente de la commission, la sénatrice démocrate de Californie, Dianne Feinstein, a dit jeudi que le rapport « expose la brutalité » des pratiques d'interrogatoire adoptée pendant la présidence de George W. Bush.

Le document conclut également que la CIA a trompé à de nombreuses reprises les responsables politiques quant à la gravité des techniques d'interrogatoire « musclées », dont la simulation de noyade et la privation de sommeil.

En outre, le rapport affirme que ces pratiques n’ont guère permis de réunir des renseignements, dans le cadre de la guerre contre le terrorisme international initiée après les attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington, D.C.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG