Liens d'accessibilité

Des opposants à Mugabe libérés sous caution au Zimbabwe


Le drapeau du Zimbabwe lors du sommet entre l'Union européenne et le Zimbabwe, à Lisbonne, le 7 décembre 2007.

Le drapeau du Zimbabwe lors du sommet entre l'Union européenne et le Zimbabwe, à Lisbonne, le 7 décembre 2007.

Quinze opposants au président zimbabwéen Robert Mugabe ont été libérés sous caution samedi, selon leur avocat, après avoir été arrêtés la veille lors d'une manifestation.

Les 15 activistes, dont un journaliste et le frère d'un opposant politique disparu, avaient été arrêtés vendredi alors qu'ils faisaient une veillée publique dans le centre d'Harare pour réclamer que la démission du président Mugabe, au pouvoir depuis 1980.

"Ils ont tous été libérés sous caution", a déclaré à l'AFP leur avocat Obey Shava.

Cinq des activistes ont été inculpés de vol et d'obstruction à la justice et libérés sous caution contre 1.000 dollars (environ 890 euros) chacun.

Les dix autres ont été inculpés seulement d'obstruction à la justice et libérés sous caution contre 500 dollars.

La grogne monte au Zimbabwe contre le président Mugabe, 92 ans, alors que le pays connaît une crise économique majeure et un chômage massif, et que le régime réprime durement toute opposition.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG