Liens d'accessibilité

Des morts et une centaine de blessés dans un séisme en Tanzanie


Au moins deux personnes sont mortes, plusieurs maisons se sont écroulées et d'autres, fissurées dans le nord de Bukuvu (RDC), après un séisme qui a touché la région Est de l’Afrique, 7 août 2015.

Au moins deux personnes sont mortes, plusieurs maisons se sont écroulées et d'autres, fissurées dans le nord de Bukuvu (RDC), après un séisme qui a touché la région Est de l’Afrique, 7 août 2015.

Le bilan du séisme qui a frappé samedi la Tanzanie et les pays voisins est jusque-là d’au moins 11 morts et une centaine de blessés, selon la police tanzanienne. Les victimes ont été touchées dans le district de Bukoba,, épicentre du tremblement de terre, dans le nord-ouest de la Tanzanie.

"Nous déplorons actuellement 11 morts et plus d'une centaine de blessés, dont plusieurs sont hospitalisés", a indiqué Augustine Ollomi, chef de la police au niveau de la province de Kagera, dont dépend le district de Bukoba.

"Nous sommes mobilisés, les opérations de secours se poursuivent", a-t-elle affirmé.

Le séisme était d'une magnitude de 5,7 sur l'échelle de Richter, selon l'Institut géologique américain (USGS).

Des bâtiments se sont effondrés dans une ville tanzanienne près du lac Victoria à la suite du séisme. Les secousses ont été ressenties en RDC, en Rwanda et au Burundi, ont rapporté des témoins.

L'épicentre du séisme, qui s'est produit à 12h27 GMT, est situé à 23 km à l'est de la ville de Nsunga, dans l'extrême nord-ouest de la Tanzanie, tout près du lac Victoria.

La secousse a également été ressentie au Rwanda, au Burundi, en Ouganda et au Kenya, selon des informations recueillies par l'USGS.

Des témoins joints par l'AFP dans la ville tanzanienne de Bukoba, riveraine du lac Victoria et proche de l'épicentre, ont fait états de dégâts matériels, dont des bâtiments qui se sont écroulés.

"Les murs de ma maison ont tremblé, ainsi que le frigidaire et toutes les armoires. Mais il n'y a eu aucune casse", a témoigné de son côté un correspondant de l'AFP basé à Kampala, capitale de l'Ouganda.

Les séismes ne sont pas rares dans la région des Grands Lacs, mais ils sont généralement d'une magnitude un peu inférieure.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG