Liens d'accessibilité

Des millions d'êtres humains réduits en esclavage


Des milliers d'hommes originaires de Myanmar ou du Cambodge travaillent sur des navires thailandais dans des conditions d'esclavage

Des milliers d'hommes originaires de Myanmar ou du Cambodge travaillent sur des navires thailandais dans des conditions d'esclavage

L'esclavage est interdit au niveau international, mais le phénomène reste une réalité et l’on recenserait près de 30 millions d’esclaves à travers le monde,selon la fondation Walk Free.

Dans un nouveau rapport, la fondation autrichienne « Walk free », dresse un état des lieux de l’esclavage moderne, et publie pour la première fois un indice de ce fléau. Elle classe 162 pays, en rappelant au passage que des dizaines de millions de personnes dans le monde ne sont pas libres.

Certes l'esclavage est interdit au niveau international, mais le phénomène reste une réalité et l’on recenserait aujourd'hui près de 30 millions d’esclaves à travers le monde. En tout, 13 pays africains sont cités mais la Mauritanie est plus pointée du doigt.

Elle vient en tête de l’indice mis au point par Walk Free, avec la plus grande proportion de la population au monde réduite en esclavage. Ce pays d’Afrique de l’Ouest, qui est caractérisé par un système d’esclavage héréditaire, compterait 150 000 esclaves pour seulement 3,8 millions d’habitants. Le gouvernement mauritanien a maintes fois essayé, mais en vain, d'abolir la pratique, la dernière tentative remontant à 2007, soit il y a près de six ans.

La Mauritanie est suivie par le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Gambie et le Gabon parmi les dix premiers de l’indice établi par Walk Free. Parmi les pays les mieux classés: Maurice se classe 143e sur les 162 pays et l’Afrique du Sud, en 115e place, a suscité les éloges des auteurs du rapport en raison de ses politiques favorisant la lutte contre l’esclavage.

Les pays ayant des niveaux élevés d’esclavage sont paradoxalement parmi les plus sous-développés et font face souvent à la corruption, la pauvreté et aux conflits. En outre, les chercheurs ont noté que dans le monde entier, les femmes sont plus touchées par l’esclavage, en partie en raison de la fréquence des mariages forcés ou précoces.

Selon le Professeur Kevin Bales, principal chercheur dans cette étude, « Pour presque toutes les femmes réduites en esclavage, il y aura une agression sexuelle ». C'est pourquoi l'asservissement des femmes est particulièrement néfaste, poursuit-il.

La fondation autrichienne a constaté que l'Asie abrite environ 72 % des esclaves dans le monde, l’Inde venant en tête. La Chine communiste est suspectée d’avoir près de 3 millions d'esclaves, suivie du Pakistan où il y en aurait plus de 2 millions.
XS
SM
MD
LG