Liens d'accessibilité

Des milliers de Nigérians en quête de secours au Tchad


Des réfugiés nigérians au Tchad (AP Photo/Jerome Delay)

Des réfugiés nigérians au Tchad (AP Photo/Jerome Delay)

Les gens survivent dans des conditions extrêmement précaires, affirme Stéphanie Giandonato, chef de mission MSF au Tchad.

Quelques 18.000 personnes fuyant les attaques de Boko Haram dans le nord du Nigeria ont récemment traversé la frontière pour passer au Tchad. Médecins Sans Frontières (MSF) signale avoir déployé une équipe d'urgence dans la région pour évaluer les besoins humanitaires. Son personnel a pu pour atteindre les principales villes, ainsi que le camp de réfugiés de Dar es Salam, où quelques 3.700 personnes sont rassemblées.

Les gens survivent dans des conditions extrêmement précaires, affirme Stéphanie Giandonato, chef de mission MSF au Tchad. En collaboration avec les autorités locales, l’ONG a fourni des kits médicaux au centre de santé de N'Gouboua, a-t-elle déclaré dans une interview avec la Voix de l’Amérique (VOA).

La pénurie d’eau potable est une « préoccupation majeure », a-t-elle dit, notamment à cause du taux élevé de maladies diarrhéiques parmi les déplacés. MSF a distribué des kits de chloration pour purifier l’eau, a poursuivi Mme Giandonato. L'ONG projette de monter des cliniques de soins élémentaires.

XS
SM
MD
LG