Liens d'accessibilité

Des milliers de manifestants pro-Mugabe dans les rues de Harare


Une manifestation au Zimbabwe (Archives)

Une manifestation au Zimbabwe (Archives)

Les manifestants, dont beaucoup transportés dans la capitale par bus, trains et camions, portaient des tee-shirts à l'effigie du président, âgé de 92 ans, et scandaient des slogans favorables au plus vieux chef de l'Etat en exercice au monde.

Plusieurs milliers de sympathisants du président zimbabwéen Robert Mugabe ont défilé mercredi dans les rues de Harare pour témoigner leur soutien à leur dirigeant, un mois après une manifestation contre le régime, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les manifestants, dont beaucoup transportés dans la capitale par bus, trains et camions, portaient des tee-shirts à l'effigie du président, âgé de 92 ans, et scandaient des slogans favorables au plus vieux chef de l'Etat en exercice au monde.

"Le camarade Mugabe n'est pas malade, les gens mentent", ont notamment chanté les jeunes manifestants. "En avant avec le président Mugabe", ont-ils aussi crié, en attendant le chef de l'Etat qui devait leur adresser la parole dans l'après-midi.

"Nous sommes contents de marcher pour notre président. Nous voulons empêcher l'opposition de détourner l'attention de notre dirigeant", a déclaré à l'AFP Taremedzwa Chikara, une femme au foyer de 56 ans et membre du parti au pouvoir de la Zanu-PF.

"Notre président porte le peuple dans son coeur et nous le soutenons", a-t-elle ajouté.

Learnmore Muzarabani, un agriculteur de 28 ans, défilait pour témoigner de sa loyauté vis-à-vis de Robert Mugabe. "Nous sommes ici parce que nous aimons notre président. Il a beaucoup fait pour nous. Il nous a donné des terres et nous approuvons son programme d'+indigénisation+", a-t-il déclaré.

Il faisait référence à la réforme agraire de redistribution des terres à la majorité noire, et à la politique controversée d'"indigénisation" obligeant les entreprises étrangères à céder la majorité de leurs parts à des investisseurs locaux.

Le mois dernier, des milliers de partisans du principal parti d'opposition, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), avaient organisé la plus grande manifestation depuis une décennie pour dénoncer le régime du président Mugabe, au pouvoir depuis l'indépendance du pays en 1980.

Après de premières années d'indépendance plutôt sereines, le Zimbabwe s'est enfoncé au tournant du siècle dans une terrible crise économique dont il ne s'est jamais remis.

A 92 ans, Robert Mugabe est toujours présent sur la scène publique et compte se représenter en 2018. Mais son âge et certains signes visibles de faiblesse - chute, erreurs dans ses discours - nourrissent les spéculations sur les conditions de sa succession et alimentent les rivalités dans son propre parti.

XS
SM
MD
LG