Liens d'accessibilité

Des militants de l’UDPS interpellés au Kasaï-Oriental


(AP)

(AP)

Le président de la fédération de l’UDPS à Mbuji-Mayi, Denis Kalombo, a déclaré à Radio Okapi que des jeunes de son parti ont été emmenés au Commissariat provincial de la police.

Selon Radio Okapi, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) accuse la police congolaise d’avoir arbitrairement interpellé une quarantaine de ses militants à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï-Oriental.

Le président de la fédération de l’UDPS à Mbuji-Mayi, Denis Kalombo, a déclaré à Radio Okapi « que les jeunes de son parti ont été emmenés, vers 3 heures du matin, au Commissariat provincial de la police, où ils seraient soumis à la torture ». La police n’a reconnu, ajoute la radio, que l’interpellation de 12 mineurs.

M. Kalombo a qualifié cette arrestation d’enlèvement et exigé la libération immédiate de personnes interpellées.

Par ailleurs, toujours selon Radio Okapi, des sources de l’État-major de la police nationale à Mbuji-Mayi auraient reconnu que douze mineurs ont été interpellés. Ils seraient accusés d’avoir planifié des actions de sape pour paralyser les activités dans ville.

XS
SM
MD
LG