Liens d'accessibilité

Des migrants syriens acheminés de l'île de Kos sur le continent


Des migrants sur Kos (Reuters)

Des migrants sur Kos (Reuters)

Face à la dégradation des conditions de vie à Kos, le gouvernement grec a affrété la semaine dernière le ferry "Eleftherios Venizelos" pour héberger 2.500 Syriens.

ATHENES (Reuters) - Un navire transportant des migrants syriens a appareillé mercredi de l'île grecque de Kos en direction du continent.

Le bateau, qui servait depuis dimanche à abriter et à recenser les arrivants, se dirige vers le port de Thessalonique, deuxième ville de Grèce située dans le Nord, précisent les gardes-côtes.

Mardi, Athènes a lancé un appel à l'aide à ses partenaires européens pour faire face à l'afflux de migrants. La semaine dernière, 21.000 personnes ont débarqué sur les plages grecques. Beaucoup viennent de Syrie, fuyant la guerre civile, et ont transité par la Turquie avant d'effectuer la courte traversée vers Kos ou d'autres îles à bord de canot pneumatiques ou de petites embarcations.

Face à la dégradation des conditions de vie à Kos, le gouvernement grec a affrété la semaine dernière le ferry "Eleftherios Venizelos" pour héberger 2.500 Syriens. Considérés comme des réfugiés, ils ont été prioritaires. Des milliers d'autres migrants arrivés d'Asie, d'Afrique ou du Moyen-Orient vivent dans des bâtiments abandonnés ou à l'air libre sur l'île.

D'autres se sont déjà rendus à Thessalonique, d'où ils ont souvent gagné la Macédoine à pied pour tenter de se rendre dans le nord de l'Europe.

La semaine dernière, les arrivées en Grèce ont été presque aussi nombreuses que pour toute l'année 2014. Depuis le début de l'année, le total s'élève à 160.000 personnes et les capacités d'accueil, qui relèvent essentiellement du bénévolat, sont loin d'être à la hauteur.

Le Haut Commissariat de l'Onu pour les réfugiés a invité mardi le gouvernement grec à faire preuve de plus d'initiative.

XS
SM
MD
LG