Liens d'accessibilité

Des Mauritaniens dénoncent la situation dans leur pays devant l’ONU


Des Mauritaniens manifestant devant l'ONU à New York contre la situation dans leur pays le 23 septembre 2016

Des Mauritaniens manifestant devant l'ONU à New York contre la situation dans leur pays le 23 septembre 2016

Selon M. Tanja, ses compatriotes veulent profiter du « podium international » de l’ONU pour s’acquitter du « devoir moral » de « faire passer le message aux leaders du monde réunis à New York.

Une trentaine de ressortissants mauritaniens ont manifesté le 23 septembre 2016, au Dag Hammaskjold Plaza, un jardin public en face du siège des Nations Unies, à New York, pour attirer l’attention sur la situation dans leur pays. Ils ont notamment dénoncé la détention de 13 leaders de l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA). « Ils ont eu le courage de confronter le régime esclavagiste et raciste de la Mauritanie », a déclaré le porte-parole des manifestants, Bakari Tanja.

Bakari Tanja (à gauche) animant la manifestation des Mauritaniens à New York le 23 septembre 2016

Bakari Tanja (à gauche) animant la manifestation des Mauritaniens à New York le 23 septembre 2016

Selon M. Tanja, ses compatriotes veulent profiter du « podium international » de l’ONU pour s’acquitter du « devoir moral » de « faire passer le message aux leaders du monde réunis à New York. Rappelant que le leader d’IRA, Biram Dah Abeid, a reçu le Prix des droits de l’Homme des Nations Unies en 2013, et que quatre rapporteurs spéciaux de l’ONU ont dressé leurs rapports la situation en Mauritanie, Bakari Tanja a aussi relevé le passage remarqué du secrétaire général onusien Ban Ki-moon en Mauritanie où ce dernier a, selon lui, « franchement évoqué » la situation là-bas. « C’est un soutien manifeste de la communauté internationale », a-t-il reconnu. Toutefois, « au lieu de faire des rapports, nous voulons des actions concrètes », a martelé M. Tanja.

XS
SM
MD
LG