Liens d'accessibilité

Des milliers de participants au 1er marathon international de Dakar


Le coup d'envoi de la première édition du marathon international de Dakar a été donné samedi en présence de milliers de participants et se poursuit dimanche avec l'épreuve phare sur 42,195 km.

La compétition, retransmise en direct sur la RTS, la télévision publique, a été lancée devant le Centre international de conférences Abdou Diouf (Cicad), à la périphérie de Dakar, pour plusieurs randonnées, dont une de 10 km, avant le marathon de dimanche, selon les organisateurs.

Plusieurs milliers de personnes, dont de nombreux jeunes et enfants, ont pris part au début de cette édition, en présence du ministre sénégalais des Sports, Moctar Bâ, qui a "salué la présence" d'un grand nom de l'athlétisme mondial, l'Ethiopien Haile Gebresselassie (double médaillé d'or olympique et octuple médaillé mondial sur des distances allant du 1500 au 10.000 m).

Gebresselassie a estimé que le marathon de Dakar avait "un grand potentiel" pour prendre de l'ampleur dans l'avenir. "Je suis justement fier qu'on puisse avoir en Afrique une telle possibilité", a-t-il déclaré à l'AFP.

La compétition de deux jours est organisée par la société de BTP Eiffage, concessionnaire de l'unique autoroute à péage du pays, entre la capitale et la banlieue, et qui fête ses 90 ans de présence au Sénégal.

Des organisations de la société civile comme "Y'en a marre", un mouvement qui a été en pointe dans la mobilisation en 2012 contre un troisième mandat du président Abdoulaye Wade (2000-2012), ont appelé au boycott du marathon, pour notamment dénoncer le coût élevé du péage.

"Dans un pays aussi pauvre que le nôtre, il est inacceptable que l'on soit obligé de payer 1400 FCFA (plus de deux euros) sur moins de 20km entre Dakar et Diamniadio", dans la banlieue de Dakar, a indiqué "Y'en a marre" dans un communiqué.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG