Liens d'accessibilité

Des obsèques nationales prévues pour Mandela


En Afrique du Sud, les préparatifs ont commencé en vue des obsèques nationales prévues pour Nelson Mandela.

« Il est maintenant au repos. Il est maintenant en paix », a déclaré le président Jacob Zuma jeudi soir. « Notre nation a perdu son plus grand fils. Nos gens ont perdu un père. Même si nous savions que ce jour viendrait, rien ne peut diminuer notre sentiment d’une grande perte » a-t-il ajouté, présentant ses condoléances à la famille du défunt.

Son combat pour la liberté lui a acquis le respect du monde, a poursuivi M. Zuma. Mais « son humilité, sa compassion, et son humanité lui ont acquis son amour », a-t-il souligné.

« Nous pensons aux millions de personnes à travers le monde qui ont accueilli Madiba, comme un proche, et qui ont fait de sa cause, la leur », a dit le président sud-africain.

Quelques instants après l'annonce de M. Zuma, le Conseil de sécurité de l'ONU a observé un moment de silence en l’honneur de M. Mandela. Pour le Secrétaire général Ban Ki-moon, l’ancien président sud-africain était « un géant de la justice et une source d'inspiration terre-à- terre ».

De son côté, le Congrès national africain (ANC) - le parti politique dont Mandela fut longtemps la figure de proue - a dit: « Notre pays a perdu un colosse, une incarnation de l’humilité, de l’égalité, de la justice, de la paix et de l’espoir pour des millions de gens, ici et à l’étranger».

« Le grand baobab africain qui aimait l’Afrique autant que l’Afrique du Sud est tombé. Son tronc et ses graines vont nourrir la terre pour des décennies à venir », a poursuivi l’ANC.
XS
SM
MD
LG