Liens d'accessibilité

Des consultations non inclusives à Arusha sur la crise au Burundi


Cette ville tanzanienne abrite les premières consultations séparées avec les protagonistes de la crise au Burundi. Ces consultations sont conduites par l'ancien président Tanzanien Benjamin William Mkapa qui a été désigné médiateur dans le conflit. Mais ces assises ont été boycottées par la coalition de l'opposition en exil.

Troisième jour de consultations à Arusha en Tanzanie entre différents protagonistes de la crise burundaise, mais sans la présence de la plate-forme CENARED-GIRITEKA, la coalition de l’opposition en exil. Ces consultations, sous l’égide de l’ancien président Tanzanien Benjamin William Mkapa, vont prendre fin demain. Elles sont censées servir de feuille de route pour de véritables négociations pour tenter de mettre fin à la crise Burundaise.

Sur VOA Afrique, l’ancien président burundais Sylvestre Ntibantunganya a déclaré que "les inquiétudes ont été exprimées dans les milieux burundais mais aussi dans les milieux des partenaires du Burundi". M. Ntibantunganya a souligné le problème "d'inclusivité" dans ces consultations.

XS
SM
MD
LG