Liens d'accessibilité

Des compagnies britanniques prolongent l'annulation de leurs vols vers Charm el-Cheikh


Des policiers devant une morgue au Caire, le 31 octobre 2015. (AP Photo/Nariman El-Mofty)

Des policiers devant une morgue au Caire, le 31 octobre 2015. (AP Photo/Nariman El-Mofty)

Plusieurs compagnies aériennes britanniques ont annoncé la prolongation, parfois jusqu'à fin mars, de l'annulation des vols à destination de la station balnéaire égyptienne décidée après le crash d'un avion russe dans le Sinaï, fin octobre.

Conséquence des recommandations du gouvernement de ne pas transporter de passagers jusqu'à Charm el-Cheikh, "tous les vols vers Charm el-Cheikh sont annulés jusqu'au 13 février inclus", indique British Airways sur sa page internet.

La compagnie Thomson a annoncé mercredi repousser de son côté la reprise de ses vols au 24 mars, de même que le tour opérateur Thomas Cook, tandis que Monarch et Easyjet prévoient respectivement une reprise de leur trafic vers Charm el-Cheikh les 25 janvier et 29 février.

Le 31 octobre, les 224 occupants d'un Airbus A321 russe avaient trouvé la mort dans le crash de leur appareil dans le Sinaï, revendiqué par le groupe Etat islamique.

Selon Moscou, l'accident a été provoqué par l'explosion d'une bombe, l'Egypte s'évertuant à nier la thèse d'un attentat, sans doute de peur que le tourisme, pilier de son économie extrêmement fragile, ne s'effondre.

Dans la foulée du crash, le ministère britannique des Affaires étrangères avait émis un avertissement, toujours en vigueur, déconseillant aux voyages de se rendre à Charm el-Cheikh par avion.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG