Liens d'accessibilité

Des chiens pour dépister le cancer


La truffe du chien est sans égale pour dépister le cancer de la prostate, a annoncé le Dr Gianluigi Taverna de l'Humanitas Research Hospital de Milan, au congrès de l'Association américaine d'urologie à Orlando en Floride.

On savait déjà que des chiens pouvaient détecter d’autre tumeurs, telles que les cancers du sein ou du poumon. Mais cette fois-ci, la précision avec laquelle des chiens bien formés arrivent à un diagnostic précis est époustouflante. Invités à renifler des échantillons d’urine, ces chiens ont détecté correctement une tumeur dans 98 % des cas, un résultat plus fiable que le test traditionnel PSA et une biopsie.

On ne saurait prétendre qu’il s’agit de coïncidence, car les résultats s'appuient sur un nombre de tests important, réalisés sur 902 patients.

Comment expliquer ce phénomène : et bien les tumeurs induisent des perturbations du métabolisme qui s'expriment par l'expulsion de molécules spécifiques dans les urines.
Avec 200 millions de cellules olfactives, les chiens sont 40 fois mieux équipés que les êtres humains pour percevoir ces composés organiques volatils (COV) - des molécules marqueuses de cancers.
XS
SM
MD
LG