Liens d'accessibilité

Des associations congolaises réclament l'arrestation d'Omar el Béchir à Kinshasa


Le président soudanais Omar el-Béchir (archives)

Le président soudanais Omar el-Béchir (archives)

Le président soudanais participe au sommet de la COMESA.

Début ce mercredi à Kinshasa du sommet du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (COMESA)

Le président congolais prend la présidence tournante de l’organisation mais ce qui fait grand bruit c’est plutôt la présence depuis mardi d’Omar el Béchir dans la capitale congolaise

Le président soudanais est sous le coup d’un mandat d’arrêt de la CPI pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité qui auraient été commis au Darfour, au Soudan.

La RDC a ratifié le traité de Rome, qui crée la CPI, et doit donc légalement arrêter M.Béchir.

Il n’en sera rien mais 8 associations congolaises ont porté plainte symboliquement auprès du procureur général pour demander son arrestation.

Parmi les plaignants, Me Georges Kapiamba de l’Association congolaise pour l'accès à la justice

Joint par la Voix de l'Amérique, le président de l'ACAJ explique "être conscient du manque de volonté des autorités congolaises à s'engager dans la lutte contre l'impunité. Cela ne peut nous empêcher de faire notre travail."
XS
SM
MD
LG