Liens d'accessibilité

Des affrontements signalés au Soudan du Sud, en dépit de la trêve


Alors que des affrontements sont signalés à travers le Soudan du Sud, la responsable onusienne Valerie Amos est attendue lundi dans le pays

Alors que des affrontements sont signalés à travers le Soudan du Sud, la responsable onusienne Valerie Amos est attendue lundi dans le pays

Selon Juba, des combattants anti-gouvernementaux ont attaqué samedi des positions tenues par les troupes gouvernementales dans le Soudan du Sud. Il semblerait donc que le cessez-le- feu fragile qui a pris effet vendredi commence à s’effriter.

Le ministre de l'Information, Michael Makeur Lueth, a déclaré à la presse que des unités fidèles à l'opposition poursuivent leur harcèlement des forces gouvernementales. Ces dernières se défendent, et continueront de le faire si nécessaire, a-t-il poursuivi, sans préciser pour autant où, spécifiquement, les attaques étaient survenues.

Ces commentaires sont intervenus un jour après qu’un combattant de l'opposition eut déclaré que les forces du président Salva Kiir avaient attaqué des positions rebelles dans les Etats de Unity et Jonglei. Le Général Lul Ruai Koang a déclaré que les forces gouvernementales ont été appuyées par des rebelles de la région du Darfour au Soudan, ainsi que des soldats ougandais. Cependant, sur Twitter, le porte-parole de l’armée du Soudan du Sud, Philip Aguer, a déclaré qu’on ne lui avait pas signalé de combats .

Les représentants du gouvernement et de l'opposition ont signé jeudi en Ethiopie un accord de cessez-le-feu, dans le but de mettre fin à des semaines de combats qui, pense-t-on, ont fait plus de 1.000 morts et un demi- million de déplacés.

Les troubles ont commencé à la mi-décembre après que le président Kiir eut accusé son ancien vice-président, Riek Machar, d’avoir fomenté une tentative de coup d'Etat – ce que M. Machar dément.

La secrétaire général adjointe des Nations Unies (ONU) aux Affaires humanitaires,Valerie Amos, entame lundi un voyage de trois jours au Soudan du Sud. Selon l'ONU, elle rencontrera des représentants du gouvernement et des ONGs pour attirer l'attention sur les « conséquences humanitaires» de la crise.
XS
SM
MD
LG