Liens d'accessibilité

Démission du Premier ministre malgache et de son gouvernement


Le président Hery Rajaonarimampianina a accepté la démission du gouvernement (Reuters)

Le président Hery Rajaonarimampianina a accepté la démission du gouvernement (Reuters)

Roger Kolo a évoqué le mécontentement populaire pour expliquer son départ.

ANTANANARIVO (Reuters) - Le président malgache Hery Rajaonarimampianina a accepté mardi la démission du Premier ministre Roger Kolo et de son gouvernement, dans un pays qui peine à se remettre économiquement des conséquences du coup d'Etat de 2009.

Les élections législatives et présidentielle de décembre 2013, qui se sont déroulées dans le calme, ont permis un retour des investisseurs et de l'aide internationale mais le processus de reconstruction avance lentement et la population est toujours confrontée à de régulières coupures de courant et aux difficultés croissantes de la vie quotidienne.

Roger Kolo a évoqué le mécontentement populaire pour expliquer son départ.

"Nous devons prendre en compte les intérêts des 20 millions de Malgaches", a-t-il dit après avoir vu le président. "Nous avons réussi certaines choses, d'autres n'ont pas abouti."

Le vice-président du Parlement, Freddie Mahazoasy, a déclaré que 118 élus représentant tous les partis avaient établi une liste de 14 noms pour le choix du prochain Premier ministre. Parmi eux figure celui de l'ancien président Marc Ravalomanana, qui avait été déposé par le coup d'Etat de 2009.

L'actuel chef de l'Etat, Hery Rajaonarimampianina, a été soutenu à la présidentielle de 2013 par Andry Rajoelina, qui avait pris le pouvoir lors du coup d'Etat, mais il a récemment pris ses distances avec lui et, selon certains spécialistes, chercherait à s'allier avec Ravalomanana.

Ce dernier, rentré d'exil en octobre dernier, est actuellement assigné à résidence à Antananarivo.

XS
SM
MD
LG