Liens d'accessibilité

Burkina Faso : Le gouvernement de Tiao démissionne


Le président Blaise Compaoré signe un document après son vote au scrutin du 2 déc. 2012, à Ouagadougou

Le président Blaise Compaoré signe un document après son vote au scrutin du 2 déc. 2012, à Ouagadougou

Le Premier ministre a remis sa démission et celle de son gouvernement, comme prévu par la loi après un scrutin législatif.

Au Burkina Faso, le gouvernement du Premier ministre Luc Adolphe Tiao a rendu jeudi sa démission à la suite des élections législatives du 2 décembre, très largement remportées par le camp au pouvoir, a-t-on appris de source officielle.

Par une lettre au président Blaise Compaoré lue sur la télévision publique, M. Tiao 58 ans, a remis sa démission et celle de son gouvernement, comme prévu par la loi après un scrutin législatif.

A l'issue des législatives du 2 décembre, organisées le même jour que les municipales, le camp Compaoré a conservé la majorité absolue à l'Assemblée nationale (97 sièges sur 127), malgré une poussée significative de l'opposition (30 sièges) emmenée par l'Union pour le progrès et le changement (UPC) de Zéphirin Diabré, ex-ministre des Finances de M. Compaoré devenu opposant.
XS
SM
MD
LG