Liens d'accessibilité

Démission de Juan Pedro Damiani de la commission d'éthique de la Fifa


L'Uruguayen, cité dans le scandale "Panama Papers", a démissionné de la commission d'éthique de la Fifa, où il siégeait dans la chambre de jugement, selon un communiqué du porte-parole de cette chambre.

Aucune autre information n'a été donnée par la Fifa, qui a ouvert lundi une enquête sur Juan Pedro Damiani, mis en cause dans la gigantesque enquête sur les paradis fiscaux "Panama Papers", révélée dimanche.

La commission d'éthique de la Fifa est une commission indépendante composée de deux chambres: la chambre d'instruction et la chambre de jugement.

Selon les "Panama Papers", Juan Pedro Damiani est lié à trois personnes inculpées par la justice américaine dans le scandale de corruption de la Fifa.

Damiani et son cabinet d'avocats auraient notamment travaillé pour sept sociétés offshore liées à l'Uruguayen Eugenio Figueredo, ancien vice-président de la Fifa et ex-membre de son comité exécutif, arrêté à Zurich fin mai.

Damiani aurait également servi d'intermédiaire auprès d'une société basée au Nevada (Etats-Unis) et liée aux hommes d'affaires argentins Hugo et Mariano Jinkis.

Ces derniers, dirigeants d'une société de marketing sportif, sont eux aussi poursuivis par la justice américaine, pour le versement présumé de dizaines de millions de dollars de pots-de-vin contre l'obtention de droits télévisés en Amérique du Sud.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG