Liens d'accessibilité

Déjà un an sans polio en Afrique


Un enfant se fait administrer un vaccin contre la poliomyélite à Kawo Kano, Nigeria, 3 avril 2014.

Un enfant se fait administrer un vaccin contre la poliomyélite à Kawo Kano, Nigeria, 3 avril 2014.

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance s'est félicité de cette "extraordinaire réussite", estimant cependant que "tout n'est pas encore terminé".

Selon l’Unicef qui joue un rôle majeur dans les vaccinations, le dernier cas connu avait été enregistré en Somalie le 11 août 2014.

Seulement, il faut deux années au total sans nouveau cas pour qu'une zone soit considérée comme étant totalement débarrassée de la maladie. Il n'est pas exclu notamment que des cas isolés n'aient pas été recensés.

"Nous n'avons pas eu de nouveau cas de polio depuis un an (en Somalie) malgré tous les défis auxquels fait face le pays", a expliqué à l'AFP le patron de l'Unicef en Somalie, Steven Lauwerier.

"Nous ne voulons plus jamais voir un enfant somalien paralysé par ce virus qu'on peut prévenir. Ce qui signifie que nous devons continuer à soutenir les campagnes de vaccination pour s'assurer que la polio est complètement éradiquée", a souligné M. Lauwerier.

Au Nigeria, pays longtemps particulièrement touché, le dernier cas connu date de juillet 2014. Cette maladie infectieuse, causée par la transmission d'un virus, détruit le système nerveux, pouvant entraîner la paralysie et la mort. Elle reste endémique en Afghanistan et au Pakistan.

"Globalement, nous sommes sur le point d'éradiquer totalement une maladie pour la seconde fois dans l'histoire", s'est félicité Peter Crowley, en charge du programme polio pour l'Unicef, faisant référence à la variole, aujourd'hui disparue.

Ce recul de la polio est "un symbole fort des progrès accomplis sur le continent africain ces dernières années", a souligné M. Crowley.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG