Liens d'accessibilité

Deficit commercial record pour le Japon


Tokyo (Photo AP)

Tokyo (Photo AP)

Déficit record de la balance commerciale du Japon, pour le 24ème mois consécutif. Les importations ont continué d’augmenter, alors que les exportations chutaient de manière inattendue.

Au cours des six premiers mois de l’année 2014, les comptes commerciaux du Japon ont affiché un solde négatif de 75 milliards de dollars. Ce qui suggère que la politique fiscale du gouvernement, qui vise entre autre à affaiblir le yen pour stimuler les exportations, ne donne pas les résultats escomptés.

Le déficit est dû notamment à la hausse des importations coûteuses d'hydrocarbures pour ravitailler les centrales thermiques, suite à la catastrophe à la centrale nucléaire de Fukushima en 2011. Celle-ci a entrainé la fermeture pour inspection des 48 centrales nucléaires du pays. Le gouvernement espère commencer à les rouvrir plus tard cette année. Avant l’accident, l'énergie nucléaire fournissait un quart des besoins énergétiques du Japon.

Autrefois habitué à des excédents réguliers du fait de la puissance de ses industries exportatrices (électronique, automobile, etc.), le Japon peine à se rétablir, alors même qu’il est vulnérabilisé par le vieillissement de sa population, et son refus de faciliter l’immigration.

Le gouvernement japonais a baissé mardi de 0,2 point à 1,2% sa prévision de croissance pour l'année budgétaire en cours, qui va d'avril 2014 à mars 2015, et ce alors que l’endettement total du Japon plafonne à 415 % du produit intérieur brut (PIB).

XS
SM
MD
LG