Liens d'accessibilité

RDC: défection d’un commandant de l'armée nationale


Des soldats des FARDC en patrouille dans le village de Kibati près de Goma, le 22 juillet 2013

Des soldats des FARDC en patrouille dans le village de Kibati près de Goma, le 22 juillet 2013

le colonel Richard Bisamaza, et une soixante d’éléments avec quelques officiers, ont fait défection lundi soir au Nord-Kivu.

Selon la radio onusienne Okapi, le commandant du premier secteur des Forces armées congolaises, le colonel Richard Bisamaza, et une soixante d’éléments avec quelques officiers, ont fait défection lundi soir au Nord-Kivu.

Le lieutenant-colonel Olivier Hamuli, porte-parole de la 8è région militaire des FARDC, joint mardi par la VOA, a confirmé cette information, rappelant que Bisamaza est un des ténors de l’ex-CNDP, dont la plupart des anciens membres forment le M23, à commencer par Bertrand Bisimwa, son président.

Cette défection est la quatrième d’un haut gradé de l’armée congolaise au sein du premier secteur des FARDC en dix-huit mois.

Le général Sultani Makenga, leader militaire du M23 (27 mai 2013)

Le général Sultani Makenga, leader militaire du M23 (27 mai 2013)



D’autre part, les violons ne s'accordent plus au sein de la société civile du Nord-Kivu à cause des décisions impopulaires contradictoires prises par le coordonnateur de cette structure en province.

La ville morte qui était décrétée ce 13 août à Goma par la coordination de cette organisation citoyenne, pour inciter l'armée et la brigade d'intervention à continuer la lutte contre le M23, a été contrecarrée par la Nouvelle société civile.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG