Liens d'accessibilité

Défaite électorale des démocrates: les analystes évoquent la perte de popularité d'Obama


Le président Barack Obama a voté mardi à Chicago, dans l'Illinois (AFP)

Le président Barack Obama a voté mardi à Chicago, dans l'Illinois (AFP)

Durant la campagne, nombre de candidats démocrates avaient évité le président.

Nombre de candidats démocrates avaient évité, durant la campagne électorale, de s'afficher aux côtés du président Barack Obama, trop impopulaire dans les sondages.

Selon un ultime sondage Washington Post-ABC News Poll réalisé avant le scrutin de mardi, seulement 44% des Américains avaient une image favorable du président, soit une baisse de 5 points en moins d'un an. Un phénomène de fatigue de l'électorat, M. Obama étant au pouvoir depuis déjà six ans, relèvent des analystes. Mais certaines des politiques du président ont déçu ses partisans, affirme le professeur Mamadou Diouf de l'université Columbia à New York.

D'autres observateurs font valoir que la victoire décisive des républicains va les responsabiliser. Jusqu'à présent, ils ont cherché surtout à faire obstacle aux politiques du président Obama. Ils disposent aujourd'hui de deux ans pour faire avancer leur programme, la prochaine élection présidentielle, ainsi que des législatives, étant prévues en novembre 2016, rappelle le professeur James Ceaser de l'université de Virginie à Charlottesville.

La victoire du parti républicain va-t-elle se traduire par un changement dans la politique étrangère des Etats-Unis ? L’ambassadeur Herman Cohen, ancien secrétaire d’Etat adjoint aux affaires africaines, ne le pense pas.

XS
SM
MD
LG