Liens d'accessibilité

Décès en prison d'un ancien procureur militaire condamné à mort en RDC

  • VOA Afrique

Vue sur la prison de Makala à Kinshasa from où l'ancien procureur est décédé, le 18 décembre 2012.

L'ancien procureur militaire de République démocratique du Congo, le colonel Charles Alamba Mungako, condamné à mort en 2004, est décédé dans une prison de Kinshasa, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

"Le colonel Alamba est décédé aujourd'hui au centre médical de la prison de Makala" un peu avant 19H00 (20H00 GMT), "j'ai vu son corps sur place", a déclaré à l'AFP Emmanuel Cole, responsable d'une ONG locale de défense des droits de l'Homme.

Interrogé par l'AFP, le colonel Thaddée Kabisa, directeur de la prison de Makala, la grande prison de Kinshasa, a confirmé le décès.

Le colonel Alamba a été condamné à mort par la Haute cour militaire de RDC en octobre 2004 avec dix autres personnes pour l'assassinat du directeur des ressources humaines de la Direction générale des impôts, Stève Nyembo, en septembre 2003.

Ce responsable de l'administration fiscale a été tué par balle à son domicile et son corps brûlé après mutilation.

Alamba a été procureur près la Cour d'ordre militaire (COM), juridiction d'exception héritée du régime de Laurent-Désiré Kabila (père de l'actuel président Joseph Kabila) qui a été dissoute en avril 2003.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG