Liens d'accessibilité

Décès de Charles Townes, co-inventeur du laser


Un scanner au laser (AP)

Un scanner au laser (AP)

Charles Townes aimait à rappeler que l'idée de créer un pur rayon de lumière de haute fréquence et de courte longueur d'onde lui était venue dans un parc de la capitale, Washington.

SAN FRANCISCO (Reuters) - L'Américain Charles Townes, qui avait co-obtenu le prix Nobel de physique en 1964 pour l'invention du laser, est mort mardi à l'âge de 99 ans, a annoncé l'université de Californie, à Berkeley.

Né en Caroline du Sud, Charles Townes aimait à rappeler que l'idée de créer un pur rayon de lumière de haute fréquence et de courte longueur d'onde lui était venue alors qu'il était assis sur un banc dans un parc de la capitale, Washington, parmi les azalées en fleurs au printemps 1951. Cette révélation le conduisit à construire avec ses étudiants en 1954 un appareil qu'ils appelèrent maser.

Quatre ans plus tard, le physicien visionnaire conçut avec son beau-frère Arthur Schawlow une variante de cette invention pour amplifier un rayon de lumière optique au lieu de l'énergie micro-onde.

Bell Laboratories breveta cette nouvelle idée sous le nom de laser (amplification de la lumière par émission stimulée de rayonnement). Un autre scientifique, Theodore Maiman, fut le premier à faire une démonstration du vrai laser en 1960. Mais, quatre ans plus tard, Charles Townes partageait le Nobel de physique pour ses travaux avec deux Russes, Alexandre Prokhorov et Nicolaï Bassov, qui avaient eux aussi eu l'idée du maser de leur côté.

Charles Townes a ensuite cherché à promouvoir l'utilisation du maser et du laser en astronomie. Avec l'aide de collègues, il devint le premier à détecter des molécules complexes dans l'espace interstellaire et le premier à mesurer la masse du trou noir géant situé au centre de notre galaxie, la Voie lactée.

Les télescopes infrarouges qu'il fit construire à l'observatoire de Mt Wilson près de Los Angeles peuvent mesurer le diamètre d'étoiles apparaissant comme de simples points lumineux sur la plupart des télescopes. Incorporé dans de nombreux appareils d'électronique grand public et dans les fibres optiques, les lasers sont également utilisées dans la découpe des métaux, en chirurgie, pour piéger les atomes ou encore déclencher des réactions de fusion nucléaire.

Charles Townes qui s'intéressait également à la relation entre les sciences et la religion, a écrit : "Si l'univers a un but ou une signification, cela doit se refléter dans sa structure et son fonctionnement, et par conséquent, dans la science."

XS
SM
MD
LG