Liens d'accessibilité

Début du sommet historique Etats-Unis Afrique de Washington


Ibrahim Boubacar Keita

Ibrahim Boubacar Keita

Barack Obama rencontrera les leaders africains mardi. Ce lundi était consacré à la réflexion sur l'AGOA, la place des femmes ou encore la protection de la nature.

C'est le vice-président américain qui a ouvert le bal lors du Forum de la société civile. Joe Biden a déclaré que sans elle il n'y avait pas de démocratie.Problème cependant pour l'administration américain, cette même société civile ne sera pas présente lors du dialogue entre Barack Obama et les présidents africains mardi et mercredi.

Un raté pour le Nigérien Ali Idrissa, coordinateur national du réseau des organisations pour la transparence et l'analyse budgétaire. "Je crois que c'est une erreur grave de ne pas impliquer la société civile dans une rencontre avec les leaders africains. Aujourd'hui, on ne peut pas exclure la société civile", explique-t-il à la Voix de l'Amérique.

De nombreux chefs d'entreprises participeront à ce sommet placé sous le thème d'"investir dans la nouvelle génération".

Selon les chiffres de la Banque Africaine de developpement, l'espérance de vie a augmenté sur le continent. Elle était en moyenne de 58 ans en 2011. Le taux de scolarisation primaire lui a atteint 77 %

Selon la fondation Mo Ibrahim, la bonne gouvernance aussi a fait des progres dans 46 pays africains entre 2000 et 2013

Cela prend en compte la sécurité, le respect de la loi, les droits de l'homme est les progrès économiques

"On note que 94 % des Africains aujourd'hui vivent sous de meilleurs gouvernements que diz ans aupravan. C'est la mesure de la bonne gouvernance, donc on avance.La bonne gouvernance progresse et c'est ca la bonne nouvelle concernant l'Afrique", explique le milliardaire à la Voix de l'Amérique.

Mardi, place aux choses sérieuses avec le début des réunions entre Barack Obama et les leaders africains.

XS
SM
MD
LG