Liens d'accessibilité

Début des opérations pour transférer 25.000 Syriens au Canada


Le drapeau canadien

Le drapeau canadien

Les premiers des quelque 25.000 réfugiés syriens qui doivent être accueillis par le Canada jusqu'à fin février ont été enregistrés en Jordanie.

L’annonce a été faite faite mardi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

"Ils ont entamé le processus dimanche. Les premiers vols auront lieu bientôt", a souligné un porte-parole de l'OIM, Leonard Doyle, lors d'un point de presse.

Le Canada a déjà indiqué qu'il va orchestrer un pont aérien dès les premiers jours de décembre, avec des charters et des avions militaires, afin d'acheminer 10.000 premiers réfugiés syriens sur son sol avant fin décembre.

Ces réfugiés se trouvent actuellement en Jordanie, au Liban et en Turquie.

Dimanche, le Canada a ouvert le centre d'enregistrement situé à proximité d'Amman, en Jordanie, en présence, entre autres, du ministre canadien de la Défense Harjit Sajjan, du ministre canadien de la Santé Jane Philpott et du ministre canadien de l'Immigration John McCallum.

L'OIM a mobilisé plus de 100 collaborateurs sur place et coopère aussi avec le Conseil danois pour les réfugiés, le Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR) et le gouvernement canadien qui a dépêché 500 agents consulaires dans les trois pays concernés pour mener à bien cette opération.

Pour l'instant, plus de 200 personnes ont été sélectionnées en deux jours. L'OIM espère bientôt pouvoir en enregistrer quelque 500 par jour.

Selon les autorités canadiennes, les 25.000 réfugiés seront tous sélectionnés d'ici la fin de l'année sur la base de vérifications de sécurité, grâce à des analyses morphologiques et des enquêtes des services de renseignement, en plus d'être soumis à des examens médicaux.

Le Canada compte privilégier les familles et "les femmes vulnérables". Seuls les homosexuels hommes seront accueillis ou les célibataires hommes accompagnés d'autres membres de leur famille, selon le gouvernement.

XS
SM
MD
LG