Liens d'accessibilité

David Cameron bien parti pour rester au pouvoir


David Cameron et son épouse Samantha (AP Photo/Alastair Grant)

David Cameron et son épouse Samantha (AP Photo/Alastair Grant)

Selon un sondage réalisé à la sortie des urnes, les Tories gagnent du terrain par rapport aux précédentes élections.

LONDRES, 8 mai (Reuters) - Le Parti conservateur est arrivé en tête aux élections législatives de jeudi en Grande-Bretagne, ce qui devrait permettre à son chef de file, le Premier ministre David Cameron de rester à la tête du gouvernement pour cinq années de plus, même s'il ne dispose pas de la majorité absolue.

Selon un sondage réalisé à la sortie des urnes, les Tories gagnent du terrain par rapport aux précédentes élections. Ils sont crédités de 316 sièges sur les 650 que compte la Chambre des communes, tandis qu'à l'inverse, le Labour du travailliste Ed Miliband perd nettement du terrain. Il obtiendrait 239 sièges (258 précédemment). Si ce chiffre est confirmé, cela constituera le plus mauvais scores des travaillistes depuis près de 30 ans.

Le Labour essuie notamment un revers important sur ses terres écossaises. Jusqu'à la veille des élections, les deux grands partis qui gouvernent le Royaume-Uni en alternance étaient donnés au coude-à-coude dans les intentions de vote.

"Les conservateurs ont clairement remporté ce scrutin", si le sondage est exact, s'est félicité Michael Gove, l'un des chefs du groupe conservateur aux Communes. Autre enseignement de ce scrutin : les Libéraux-démocrates, partenaires de David Cameron dans la coalition sortante, s'effondrent (10 sièges contre 57) tandis que le Parti national écossais (SNP) fait une percée remarquée avec 58 des 59 sièges réservés à l'Ecosse (six dans la précédente assemblée).

Le sondage sortie des urnes, réalisé pour les chaînes de télévision nationales, suggère que David Cameron aura le choix pour trouver un partenaire de coalition et obtenir les sièges qui lui manquent pour obtenir la majorité absolue. Il pourrait faire appel aux Libéraux-démocrates, aux unionistes d'Irlande du Nord ou au deux. Il peut aussi tenter de gouverner seul à la tête d'un gouvernement minoritaire. Après ces premières estimations, la livre sterling est montée à un plus haut d'une semaine.

Une conséquence d'un maintien de David Cameron au 10 Downing Street est d'ores et déjà connue sur le plan international. Un référendum sur le maintien de la Grande-Bretagne au sein de l'Union européenne sera organisé en 2017. C'est du moins ce qu'a promis le Premier ministre sortant en cas de réélection.

Quant au Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) de Nigel Farage, il obtiendrait deux sièges. Le parti europhobe, qui prône une sortie immédiate de l'Union européenne, était arrivé en tête l'an dernier aux élections au Parlement européen, mais sa popularité a décliné. Si Nigel Farage n'est pas élu, il risque de devoir démissionner de sa formation.

Selon le professeur de droit constitutionnel Vernon Bogdanor, la victoire des Conservateurs, si elle est confirmée, sera un "triomphe" pour David Cameron. Il serait le premier chef de gouvernement à gagner des sièges depuis Margaret Thatcher en 1983. Le Premier ministre sort renforcé du scrutin. En revanche, la défaite du Labour risque de mettre en cause la légitimité d'Ed Miliband en tant que chef de file des travaillistes.

Illustration de la déroute du Labour, son chef de campagne et porte-parole pour la politique étrangères, Douglas Alexander, a perdu son siège en Ecosse au profit d'une étudiante nationaliste écossaise âgée de 20 ans.

De son côté, le SNP pourrait profiter de sa percée pour remettre sur la table son projet d'indépendance de l'Ecosse malgré le non au référendum en ce sens organisé l'an dernier. "Nous assistons à un tsunami électoral gigantesque", s'est enthousiasmé, Alex Salmond, l'ancien leader du SNP. "Le SNP sera impossible à ignorer et très difficile à arrêter", a-t-il dit en soulignant que le résultat du parti privait David Cameron de toute légitimité en Ecosse où le Parti conservateur n'aura pas de siège.

XS
SM
MD
LG