Liens d'accessibilité

Dalhoff, Larsen and Horneman : controverse sur le bois libérien


Une forêt abattue au Libéria pour faire place à une plantation de palmiers à huile

Une forêt abattue au Libéria pour faire place à une plantation de palmiers à huile

Si elle venait à être sanctionnée, l’entreprise DLH risquerait de perdre les certifications FSC, d’une grande valeur commerciale.

Les ONGs Sherpa, Global Witness, Greenpeace France et l’association libérienne Green Advocates ont récemment porté plainte auprès du Tribunal de Grande Instance de Montpellier. Cette plainte vise la branche française de la société « Dalhoff, Larsen and Horneman » (DLH), l’un des plus importants marchands de bois et produits ligneux du monde.

Les plaignants reprochent à DLH d’avoir, durant la guerre civile qui a sévi au Libéria de 2000 et 2003, acheté du bois illégal à des entreprises libériennes qui fournissaient un soutien au régime de Charles Taylor.

Cette plainte est venue s’ajouter à une liste d’infractions attribuées à DLH et à sa filiale française. En effet, Global Witness a déposé une plainte en Février 2014 devant le Forest Stewardship Council (FSC), organisme de certification pour la filière bois, concernant le récent commerce par DLH de bois illégal en provenance du Libéria.

Si elle venait à être sanctionnée, l’entreprise DLH risquerait de perdre les certifications FSC, d’une grande valeur commerciale. Car selon le règlement du FSC, les entreprises certifiées ne doivent pas être impliquées dans l’exploitation illégale de bois, dans la violation de droits humains ou la destruction de forêts de grande valeur écologique, rappelle Mme Sophia Lakhdar de l’ONG Sherpa, qui était jointe à Paris.

A noter que sur son site internet, la société DLH souligne que le programme dit des « bons fournisseurs » (Good Supplier Programme – GSP), constitue « l’épine dorsale de sa politique environnementale. Elle rappelle que les autorités compétentes danoises ont visité le siège de DLH Groupe à Copenhague fin 2013 afin de procéder à une vérification de routine du respect par la société de ce programme. Le GSP porte sur les politiques et procédures d'achat et les preuves de la légalité des marchandises importées au Danemark.

Les autorités ont conclu que DLH est en pleine conformité avec ce programme, fait valoir la société.
XS
SM
MD
LG