Liens d'accessibilité

Dadis Camara inculpé pour le massacre de 2009


Moussa Dadis Camara, ex-chef de le junte guinéenne

Moussa Dadis Camara, ex-chef de le junte guinéenne

Le camp de l’ex-chef de la junte guinéenne confirme l’inculpation après l'audition, mercredi, par trois magistrats guinéens à Ouagadougou.

Un des avocats, Jean-Baptiste Jocamey Haba, a affirmé à l’AFP que le capitaine Moussa Dadis Camara a été inculpé par un pool de magistrats partis de Conakry pour l'interroger sur son implication dans les évènements du 28 septembre 2009.

"Ce qui change dans son statut est que Moussa Dadis Camara va désormais être entendu en tant qu'inculpé et non comme un simple témoin", a indiqué le porte-parole de son parti, Maxime Monimou.

L'ex-chef de la junte guinéenne (2008-2009) est reparti libre mercredi après près de deux heures d’audition par des magistrats guinéens dans la capitale burkinabè

Dadis Camara s’est déclaré candidat à la présidentielle d’octobre en Guinée.

Un haut magistrat au tribunal de grande instance de Ouagadougou a expliqué que ses collègues guinéens ont demandé d’y tenir l’audition car M. Camara vit au Burkina Faso depuis 2009.

Un des proches de M. Camara a révélé que l'ex-chef de la junte guinéenne "sera entendu encore la semaine prochaine". Moussa Dadis Camara "semblait soulagé d'avoir été entendu", a-t-il estimé.

M. Camara a été soupçonné d'être impliqué dans le massacre d'opposants le 28 septembre 2009 dans un stade de Conakry. Au moins 157 personnes avaient été tuées et 109 femmes violées. Il était à l’époque au pouvoir depuis à la mort du général-président Lansana Conté le 24 décembre 2008.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG