Liens d'accessibilité

Cuba prêt à ouvrir son accès à Internet, selon les Etats-Unis


Un internaute à La Havane, à Cuba (Reuters)

Un internaute à La Havane, à Cuba (Reuters)

L'île communiste a l'un des taux de pénétration d'Internet les plus faibles au monde mais le dégel en cours de ses relations avec les Etats-Unis pourrait changer la donne.

MIAMI, Floride (Reuters) - Le gouvernement de La Havane a décidé de connecter la moitié des foyers cubains à Internet d'ici 2020, et de fournir à 60% d'entre eux un accès au téléphone portable, a déclaré lundi un haut responsable du département d'Etat américain.

L'île communiste a l'un des taux de pénétration d'Internet les plus faibles au monde mais le dégel en cours de ses relations avec les Etats-Unis, annoncé par les présidents des deux pays en décembre dernier, pourrait changer la donne.

"Ils sont à la traîne, ils privent leur population d'accès à la connaissance et d'une opportunité pour la croissance, et ils le savent bien", a dit ce responsable américain en évoquant des discussions cubano-américaines sur les télécommunications qui ont eu lieu la semaine dernière à La Havane.

Cuba a évoqué brièvement ces entretiens sans donner de détails. Les Etats-Unis, qui négocient actuellement avec La Havane en vue du rétablissement de relations diplomatiques, ont placé la connexion de l'île à Internet en tête des priorités de leur rapprochement avec Cuba.

Les équipements en télécommunications ont été l'un des premiers secteurs bénéficiant d'une exemption à l'embargo commercial américain sur l'île après l'annonce historique de Barack Obama et Raul Castro le 17 décembre.

Environ 5% des Cubains ont un accès à Internet à domicile et quelque 2 millions d'entre eux, sur une population totale de 11 millions d'habitants, sont équipés d'un téléphone portable, selon les responsables américains. La plupart des Cubains ont accès à un réseau intranet contrôlé par les autorités et accessible sur les lieux de travail ou dans les écoles. Ils peuvent également payer des séances à l'heure relativement onéreuses dans des cybercafés gérés par l'Etat.

XS
SM
MD
LG