Liens d'accessibilité

Cuba et l'UE signent un accord pour normaliser leurs relations


Christian Leffler (gauche), le principal négociateur européen pour les négociations UE-Cuba et le ministre adjoint des Affaires étrangères Abelardo Moreno Cuba (droite) (REUTERS/Enrique de la Osa)

Christian Leffler (gauche), le principal négociateur européen pour les négociations UE-Cuba et le ministre adjoint des Affaires étrangères Abelardo Moreno Cuba (droite) (REUTERS/Enrique de la Osa)

Cuba et l'Union européenne ont signé vendredi à La Havane un accord de dialogue politique, comprenant la délicate question des droits de l'Homme, qui consacre la normalisation de leurs relations, a constaté l'AFP.

La signature de ce texte intervient à l'issue de près de deux ans d'intenses négociations avec Cuba, seul pays latino-américain sans accord de coopération avec l'UE.

La haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères Federica Mogherini a fait le déplacement pour l'occasion.

"C'est un pas historique", a déclaré Mogherini pendant la cérémonie, aux côtés du ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez.

Pour sceller leur rapprochement, Bruxelles et la Havane négocient depuis avril 2014 un "cadre de dialogue politique" en trois chapitres : dialogue politique, coopération et commerce.

Si le dernier volet fait déjà l'objet d'un accord, celui du dialogue politique, qui comprend la délicate question des droits de l'Homme, était encore en attente de consensus.

Dans le cadre de ce dialogue, Cuba souhaitait notamment que l'UE abandonne sa "position commune" qui depuis 1996 lie la coopération européenne avec le régime communiste à des avancées démocratiques.

De son côté, Bruxelles disait vouloir être en mesure de dialoguer de manière plus fluide avec La Havane et demande que Cuba signe ou ratifie enfin plusieurs traités internationaux sur les droits de l'Homme.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG