Liens d'accessibilité

Cristiano Ronaldo veut franchir la barre des 100 buts


Cristiano Ronaldo célébrant la victoire de son pays, le Portugal, face à la France à l'issue de la finale du match comptant pour l'Euro 2016 au Stade de France à Saint-Denis, au nord de Paris, le dimanche 10 juillet 2016. (Photo AP/Martin Meissner)

Cristiano Ronaldo célébrant la victoire de son pays, le Portugal, face à la France à l'issue de la finale du match comptant pour l'Euro 2016 au Stade de France à Saint-Denis, au nord de Paris, le dimanche 10 juillet 2016. (Photo AP/Martin Meissner)

L'attaquant du Real Madrid espère couronner une année de rêve en dépassant cette barre mythique.

Cristiano Ronaldo veut franchir le mur des 100 : auteur de 94 buts en Ligue des champions, une quête qui débute mercredi contre le Sporting Portugal (18h45 GMT).

Six petits buts, ce n'est pas grand-chose pour une star qui pèse plus de dix buts par saison en C1 sur les cinq dernières campagnes, dont 17 en 2013-2014 (record absolu) et 16 l'an dernier.

Mais ces six buts-là auront un goût d'éternité si, comme attendu, Ronaldo est le premier homme à atteindre les cent unités dans l'histoire de l'épreuve-reine européenne (hors tours préliminaires).

"J'en suis à combien ?", s'est-il faussement interrogé samedi après avoir marqué contre Osasuna en championnat (5-2) pour son retour de blessure. "Six buts seulement, j'espère que les choses vont continuer à bien se passer. La seule chose que je demande, c'est de n'avoir pas de pépin jusqu'à la fin de la saison."

Question pépin, le triple Ballon d'Or (31 ans) sait de quoi il parle : il a vu son été perturbé par une blessure au genou gauche subie lors de la finale de l'Euro, remportée par "sa" sélection portugaise le 10 juillet (1-0 a.p. contre la France).

Mais après deux mois d'arrêt, il a finalement repris la compétition ce week-end, à temps pour aider le Real Madrid à défendre son titre en Ligue des champions.

Mercredi, tout le camp merengue attend de lui qu'il marque au stade Santiago-Bernabeu, même si c'est face au Sporting, son club formateur. Et même si, faute de rythme, il pourrait ne pas disputer toute la rencontre.

"Il est prêt à jouer, il veut jouer, et nous verrons combien de temps il va jouer", a souligné mardi son entraîneur Zinédine Zidane.

- Zidane: 'Il a ça en lui' -

Inévitablement, son premier poursuivant au classement des buteurs est l'Argentin Lionel Messi. Mais avec 83 buts, l'attaquant du FC Barcelone s'est laissé distancer par son rival, qu'il avait pourtant devancé en 2014 pour le franchissement d'une autre barre mythique, celle des 71 buts de Raul Gonzalez, précédent meilleur buteur de l'histoire de la C1.

Franchir les cent buts en 2016 serait particulièrement symbolique pour Cristiano Ronaldo : ce serait la cerise sur le gâteau après ce qu'il a appelé "la meilleure saison de (sa) carrière".

"C'est tout le mal que je souhaite à Cristiano. Il est à 94 buts mais les records, il les bat un par un donc je pense qu'il va y arriver", a lancé Zidane. "Il a ça en lui. Devant le but, quand il y a une occasion, il est souvent dangereux."

Sacré champion d'Europe en club puis en sélection, "CR7" est d'ailleurs l'immense favori pour l'attribution du Ballon d'Or en janvier prochain, ce qui lui permettrait de revenir à une longueur de Messi et ses cinq trophées.

Que lui manque-t-il pour vivre une année en tous points parfaite ? Peut-être de signer une nouvelle prolongation de contrat avec le Real, un club où il a répété vouloir achever sa carrière. Son bail actuel court jusqu'en 2018.

"Si j'étais président du Real Madrid, et si j'avais un joueur comme moi, je le prolongerais d'au moins dix ans", a-t-il lancé samedi, sans fausse modestie. Assuré d'arriver à ses fins, et certain de marquer cent buts.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG