Liens d'accessibilité

Crimes en Centrafrique : des enquêteurs onusiens veulent un tribunal international


Philip Alston (Photo VOA) et Fatimata M'Baye souhaitent la création d'un tribunal international sur la Centrafrique

Philip Alston (Photo VOA) et Fatimata M'Baye souhaitent la création d'un tribunal international sur la Centrafrique

Pour que le conflit en Centrafrique ne s'aggrave pas à nouveau, la communauté internationale doit agir rapidement contre ceux qui violent les droits humains, estiment les enquêteurs.

Deux membres de la Commission internationale d'enquête sur la République centrafricaine ont appelé à la création d'un tribunal « véritablement international » chargé de poursuivre les auteurs de crimes de guerre commis dans ce pays.

« Nous pensons que pour que ce conflit ne s'aggrave pas à nouveau, la communauté internationale doit agir rapidement contre ceux qui violent les droits de l'homme et le droit humanitaire », a dit Fatimata M'Baye, qui est citée par le Centre d’actualités de l’ONU. Elle s’exprimait à l’occasion d'une conférence de presse au siège de l'ONU, au côté d'un autre membre de la Commission d'enquête, Philip Alston.

Mme M'Baye et M. Alston ont rappelé que des crimes de guerre ont été commis par toutes les parties impliquées dans le conflit qui déchire la République centrafricaine.

La Commission d'enquête a été mise en place par le Conseil de sécurité de l'ONU en 2013. Outre Mme M'Baye et M. Alston, elle compte un troisième membre, Bernard Acho Muna, qui la préside, rappelle le Centre d’actualités de l’ONU.

XS
SM
MD
LG