Liens d'accessibilité

CPI: l’acquittement d’un ancien chef milicien de l’Ituri confirmé


L'ancien chef du Front national intégrationniste Mathieu Ngudjolo, à gauche,salue de la tête son avocat lors de son jugement d'appel à la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, Pays-Bas, le vendredi 27 février, 2015.

L'ancien chef du Front national intégrationniste Mathieu Ngudjolo, à gauche,salue de la tête son avocat lors de son jugement d'appel à la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, Pays-Bas, le vendredi 27 février, 2015.

Mathieu Ngudjolo Chui avait déjà été acquitté une première fois en décembre 2012, faute de preuves mais il était retenu à La Haye, suite à l’appel du procureur.

La juge Sanji Mmasenono Monageng, a confirmé vendredi à La Haye le jugement d’acquittement de l'ancien chef du Front national intégrationniste et du rejet de l’appel du procureur.

Les juges avaient, déjà depuis l’acquittement au premier ressort, déclaré que les trois témoins clés de l’accusation n’étaient pas crédibles. Ils n’avaient donc pas réussi suffisamment de preuves pour pouvoir condamner M. Ngudjolo.

Agé de 44 ans, M. Ngudjolo était accusé d’avoir orchestré une attaque contre un village d’une ethnie opposée au groupe qu’il dirigeait. L’attaque avait causé la mort de 200 personnes.

XS
SM
MD
LG