Liens d'accessibilité

Le couvre-feu nocturne pour Ebola, levé au Liberia pour le réveillon


(© UNICEF /Jallanzo)

(© UNICEF /Jallanzo)

Les Libériens sont néanmoins appelés à se montrer vigilants, notamment en se lavant les mains et en prenant régulièrement leur température.

MONROVIA (Reuters) - Le gouvernement de Monrovia a suspendu le couvre-feu nocturne imposé depuis septembre au Liberia en raison de l'épidémie de fièvre Ebola, afin de permettre à la population d'assister mercredi soir aux services religieux marquant la nouvelle année.

La maladie a fait depuis mars plus de 3.400 morts au Liberia et au moins 4.400 en Sierra Leone et en Guinée, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Le président a ordonné au ministre de la Justice de suspendre le couvre-feu aujourd'hui, 31 décembre, afin de permettre la tenue des services religieux, comme il est de tradition dans la société libérienne", a déclaré le vice-ministre de l'Information, Isaac Jackson.

Les Libériens sont néanmoins appelés à se montrer vigilants, notamment en se lavant les mains et en prenant régulièrement leur température.

Le couvre-feu nocturne qui court normalement de minuit à six heures du matin (de 00h00 GMT à 06h00 GMT) sera rétabli dans la nuit de jeudi à vendredi.

L'ONG Médecins sans frontières (MSF) a fait état d'une certaine baisse de la vigilance de la population face à l'épidémie au Liberia, le nombre de cas recensés dans ce pays ayant chuté depuis quelques semaines.

XS
SM
MD
LG